ISOHEMP S'ENGAGE DANS LE RECYCLAGE DE SES EAUX USÉES.

Si vous offrir un habitat sain grâce à des matériaux de construction performants et durables est au cœur de nos préoccupations, la préservation de l’environnement et le recyclage en font également partie !

Dans le cadre de la journée mondiale de l’eau, nous avions envie de vous faire découvrir comment nous avons réussi à diminuer la quantité d’eau nécessaire à la production de nos blocs de chanvre et à ne plus rejeter aucune eau « sale ».

 

Un processus de fabrication écoresponsable

Notre processus de fabrication a été développé selon 3 axes fondamentaux :

  • un circuit court
  • des matières premières naturelles possédant un faible impact environnemental (chanvre, chaux et eau)
  • et une usine respectueuse de l’environnement

Nous étions dès l’origine dans une démarche d’écoconception, mais nous avons souhaité encore améliorer la valorisation et le recyclage de nos déchets de production.

 

Déchets de production

L’exploitation de l’entreprise génère plusieurs types de déchets. Outre les déchets liés aux activités de bureau ainsi que quelques déchets d’emballage, l’activité de production de l’usine de blocs de chanvre produit 3 types de déchets pouvant chacun être valorisés :

  • les eaux de nettoyage
  • les matières premières ne pouvant pas être utilisées lors de l’arrêt de l’outil production
  • les blocs de chanvre défectueux qui sont écartés de la production

L’eau est au cœur du développement durable, tout comme de notre processus de fabrication.

Découvrez les actions que nous avons mis en place concernant le recyclage des eaux de nettoyage...

Recyclage des eaux usées

Les eaux usées, sont issues du nettoyage quotidien de la presse et des mélangeurs.

C’est une étape indispensable au maintien du fonctionnement de nos outils. Composées d’une forte proportion de liant – de chaux donc et chargées en chanvre, elles ne peuvent être déversées dans les égouts.

La lourdeur du traitement du PH de ces eaux, nous a poussé à réfléchir à une solution de valorisation en interne.

C’est ainsi que nous avons étudié différentes possibilités afin de réintroduire ces eaux de nettoyage dans le circuit complexe de production.

Un circuit secondaire, suffisamment robuste pour accueillir les eaux sales détenant des dépôts de matières végétales et un PH très élevé, a été mis en place. Nous réintroduisons ensuite cette eau de manière maitrisée et mesurée dans notre processus de fabrication.

 

Nous en sommes fiers et vous ?

Aujourd’hui nous pouvons en effet être fiers : toutes les eaux usées sont réintroduites dans notre processus de fabrication !

Envie d'en savoir plus ?

Et vous qu’avez-vous mis en place pour préserver les ressources de la planète ?

©2018, IsoHemp - Natural Building